site rencontre afrique rencontres le creusot rencontre femmes les meilleurs sites de rencontre 100 gratuit act up mmorpg rencontre rencontre homme femme tunisie site de rencontre site de rencontre rencontre ingenieur club de rencontre toulon rencontres de blois 2009 le béguin rencontres avec sites de baby sitting site de annonce rencontre pour mariage vivastreet comment rencontre mature paris site de rencontre pour chiens et chats escort annonce rencontre auvergne femme cherche site de cherche fille canadienne youporn escort site rencontre site rencontre français non payant site homme cherche fille mon mari sinscrit sur des sites de rencontre

register

L’exécutif travaille à la création d’un système de gestion des boues de vidange.

HYGIENE ET SALUBRITE PUBLIQUE A DSCHANG :

L’exécutif travaille à la création d’un système de gestion des boues de vidange.

La commune et l’AIMF font l’état des lieux de la gestion des boues de vidange, à Dschang. L’objectif scruté à l’horizon étant de créer une station de traitement et de valorisation, de ces déchets organiques liquides.

« C’était déjà une première solution de collecter, mais il se posait toujours la question du stockage des boues de vidange, sans polluer l’environnement. Grâce à un soutien financier de l’AIMF, nous avons l’opportunité d’élaborer un projet de collecte, de traitement et de valorisation des boues de vidange. Ce système de gestion intègrera des solutions endogènes… »

Ainsi peut-on synthétiser l’allocution par laquelle, Pr Emile Temgoua, premier adjoint,

représentant SM Beaudelaire Donfack, maire, empêché, a ouvert la séance de travail, dont l’objet a consisté à échanger sur la présentation du projet de gestion des boues de vidange (GBV), ainsi que de la démarche à suivre, en matinée du mardi 17 juillet 2018.

Le prétexte de cette assise a été la présence à Dschang de Pierre Henri Dodane, spécialiste du traitement des eaux usées, dirigeant du cabinet SIA Conseils.com. Il a été recruté par l’Association internationale des maires francophones, AIMF, pour assister la commune de Dschang dans la maitrise d’ouvrage, de l’élaboration d’une stratégie d’assainissement des boues de vidange.

Arrivé le samedi 14 du mois en cours, il retournera en Europe le jeudi 26 juillet 2018. Sa mission va consister en l’évaluation des besoins sanitaires physiques de Dschang, et à la recherche d’éléments de solution. Cet état des lieux permettra de ressortir les forces et les faiblesses de la GBV, tout en explorant des pistes de solutions.

Une fois le diagnostic posé, il faudra ensuite arrêter les solutions les plus adaptées et en débattre, en prenant en compte leurs caractéristiques technique, financière et organisationnelle. La priorisation des tâches à accomplir permettra d’élaborer le plan d’action. Armé de ce document, la commune pourra monter un dossier, pour enfin aller à la quête d’appuis financiers, en vue de donner corps à son projet.

Pour assurer la pérennisation du futur projet, il conviendra de mettre aussitôt en œuvre une suite de services et d’outils de monitoring. L’implémentation de ces séquences successives impose au spécialiste, du traitement des eaux usées, de revenir à Dschang de nombreuses fois.

Moins du tiers des 35 m3 de boues de vidange produites annuellement, à Dschang, est collecté. Le reste étant déversé dans des drains.

L’AIMF apporte un appui identique à sept autres communes d’Afrique et d’Asie, toutes de spécificités différentes. Au terme de l’implémentation de la phase pilote du projet, ces huit communes serviront d’exemples à dupliquer ailleurs. A Dschang, la commune jouit de la proximité de la faculté des sciences de l’université locale. Celle-ci se positionne d’ailleurs tel un organisme disposé à appuyer les efforts de la commune, dans sa quête de solutions aux problèmes de gestion de ses eaux usées.

Selon Pr Théophile Fonkou, coordonnateur du master professionnel en Assainissement urbain, villes et aménagement du territoire (MASUVAT), ce cursus « devrait renforcer les capacités des services techniques des communes. [Car], ce master voit l’assainissement de manière globale. Nous nous intéressons à tous les aspects de cette thématique : assainissements collectif, individuel, autonome ; stations extensive, intensive, d’épuration… »

Ainsi, des étudiants en stage à la commune ont travaillé sur des thèmes aussi variés que : les boues de vidange, l’assainissement pluvial… Les travaux de ces derniers ont montré que des trente-cinq (35 m3) de boues de vidange produites annuellement, à Dschang, moins du tiers est collecté. Le reste étant déversé dans des drains qui sillonnent la cité.

Roch Kenfack

Autres actualités

  • 1

Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  commune de Dschang
  commune de Dschang
  2nd Ave and Urbanus

Keep in Touch