site rencontre afrique rencontres le creusot rencontre femmes les meilleurs sites de rencontre 100 gratuit act up mmorpg rencontre rencontre homme femme tunisie site de rencontre site de rencontre rencontre ingenieur club de rencontre toulon rencontres de blois 2009 le béguin rencontres avec sites de baby sitting site de annonce rencontre pour mariage vivastreet comment rencontre mature paris site de rencontre pour chiens et chats escort annonce rencontre auvergne femme cherche site de cherche fille canadienne youporn escort site rencontre site rencontre français non payant site homme cherche fille mon mari sinscrit sur des sites de rencontre

register

Gestion des déchets :Du compostage pour promouvoir le vivre ensemble à Dschang

Gestion des déchets :Du compostage pour promouvoir le vivre ensemble à Dschang

Le 4ème conseil d’administration de l’Agence municipale de Gestion des déchets de la Commune de Dschang s’est tenu le jeudi 25 octobre 2018 dans la salle des fêtes de cette institution communale. Les travaux étaient présidés par le 2ème adjoint au Maire Dr BIPELE KEMFOUEDIO Jacques. Parmi les multiples résultats engrangés par l’équipe de Barthelemy NDONGSON LEKANE (Directeur de l’AMGED) figure en bonne place le compostage communautaire en cours d’implémentation qui de l’avis du directeur de l’AMGED a été savamment pensé pour non seulement résoudre un problème réel d’assainissement mais aussi permettre aux habitants d’un quartier de se retrouver autour d’un projet commun. A ce jour, ce sont 10 compostières qui ont été déjà installées dans des endroits stratégiques de la ville à la demande collective des populations ; d’autres sont en construction. Avec leur design hors norme, ces appareils lorsqu’ils sont installés peuvent devenir des lieux de rencontres et donc vecteurs de lien social. Chaque habitant engagé vient le jour arrêté de commun accord avec ses déchets, les déverse dans la compostière ; le compost produit à l’issue d’un processus bien contrôlé et maitrisé est redistribué aux différents habitants inscrits qui peuvent l’utiliser dans le petit jardin du coin ou au champ tout simplement. De l’avis des habitants de Nantes Métropole qui par le biais de son association COMPOSTRI a inspiré ce processus à Dschang, « cela permet aussi d’apprendre aux enfants le cycle de la nature, au-delà de la démarche durable qu’il suppose, la compostière communautaire est également devenue un lieu de rencontre, d’autant que la structure est tenue par les habitants, qui en sont responsables à tour de rôle. Les gens viennent jeter leurs déchets et rencontrer leurs voisins, proches ou non, discuter un moment, apprendre, aussi, pour mieux trier. Les habitants viennent d’abord là par curiosité, puis ils découvrent qu’ils ont des valeurs communes. »

Le CA

Les membres du conseil d’administration de l’Agence Municipale de Gestion des Déchets de la Commune de Dschang ont voté à l’unanimité pour cet établissement public un budget équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 80 922 826 FCFA, un budget qui pourra évoluer si la gestion et le suivi de la collecte des déchets viendront à être confiée à cet établissement.

En ce qui concerne les activités de l’AMGED courant 2018, il s’est agi entre autres de la coordination de la mise en œuvre du schéma directeur de la gestion des déchets réalisé en 2015 avec le concours de l’association Française GEVALOR. L’on a noté la brillante participation de cet établissement à l’organisation en mars 2018 du deuxième séminaire international de compostage des bio déchets et en ce mois d’octobre à la préparation de la prochaine édition qui se tiendra en 2020 à Djambala en République du Congo.

En guise de perspectives, l’établissement entend militer pour le recrutement de quatre conducteurs supplémentaires de moto tricycles pour l’activité de précollecte des déchets qui est conduite aujourd’hui par trois associations qui ont été appelées à étendre cette activité au marché B avec comme ambition la suppression du dépôt autorisé qui pose un réel problème d’insalubrité aux commerçants de cet espace. Un traitement de 5000 tonnes de déchets est préconisé dans la ville à condition que les sites de compostage sont régulièrement alimentés en déchets et particulièrement celui de Siteu alimenté en électricité. Un travail de fond doit être fait pour garantir un autofinancement de la précollecte participative des déchets, augmenter le pourcentage de collecte des déchets dans la ville. La création des nouvelles parcelles témoins et de nouveaux points de vente du compost est également envisagée, mais l’activité qui devient au jour le jour une affaire de l’AMGED avec le projet MaGeTV qui tire vers sa fin ne peut envisager sa survie et sa pérennité que si l’équipe conduite par Barthelemy NDONGSON multiplie des voies de financement complémentaire.

Carlos De Bordeaux

Autres actualités

  • 1

Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  commune de Dschang
  commune de Dschang
  2nd Ave and Urbanus

Keep in Touch