done deal freebies sms spionage software download kostenlos mspy plus whatsapp hacken per pc locating cell

register

Mise en œuvre du PIGeDEA :Douala 5ème a accueilli le 2ème comité de pilotage

Mise en œuvre du PIGeDEA :Douala 5ème a accueilli le 2ème comité de pilotage

25 March 2019 by feelingue Donfack in Coopérations 0

Le 14 mars 2018, les différentes entités et autres parties prenantes du Programme Intercommunal de Gestion Durable de l’Eau et l’Assainissement(PIGeDEA) se sont retrouvés pour la 2ème fois depuis le lancement de ce programme en février 2017. C’est la commune de Douala 5ème qui était à l’honneur et les travaux y avaient pour cadre la salle des actes Françoise FONING de cette institution. L’Union Européenne(UE) était représentée par Juan Fernandez et Mélanie Tchoumen respectivement des sections Infrastructures et Finances et Contrats de la Délégation de l’UE au Cameroun.

La rencontre du jeudi 14 mars 2018 à Douala, a non seulement permis d’évaluer la mise en œuvre du Programme Intercommunal de Gestion Durable de l’Eau et l’Assainissement(PIGeDEA) pour le compte de l’année 2018, exercice important pour une suite et fin plus reluisantes de ce programme multi acteurs, mais aussi, elle était l’occasion idoine pour ces acteurs de revenir plus intimement sur les résultats pas toujours positifs de l’audit commandé par l’Union Européenne en fin 2018 sur l’année 1 de cet ambitieux programme(rapports financiers de certains  Co bénéficiaires n’étaient pas en adéquation avec les justificatifs disponibles ; Règlement systématique des dépenses engagées par certaines entités en espèces ; indisponibilité de certaines pièces justificatives des dépenses exécutées par certaines entités  entre autres…), situation à mettre sur le coup de la non application de toutes les procédures prévues par les dispositions contractuelles ;

En termes d’activité sur le terrain, Pascal Aimé MBOKOUOKO, coordinateur du PIGeDEA a présenté dans son rapport de gouvernance une ardoise plutôt bien étoffée :

Des sessions de formation au profit des artisans réparateurs et gestionnaires des ouvrages ont été organisées dans les 5 communes bénéficiaires du programme, d’autres ont été organisées à l’intention des membres des comités locaux de gestion des points d’eau et latrines améliorées ; 20 blocs de latrines à double fosses ventilées équipés de dispositifs de lavage des mains ont été construits dans les écoles, marchés et autres lieux publics et 100 séances de sensibilisation dans les écoles sur les règles d’hygiène et  de salubrité (assainissement) ont été organisées. Selon le coordinateur du PIGeDEA, « … près de 90 % des activités prévues ont été réalisées, l’action est presque bouclée dans l’ensemble des communes : dans la commune de Dschang, 05 ouvrages ont été réhabilités sur 10 espérés. 09 forages sur les 09 espérés à Douala 5ème. 2 forages sur les trois espérés, 0 mini AEP sur les 4 programmées à Fongo tongo,  11 points d’eau ont été réhabilités à Nkong zem,  et 6 forages sur 8 à  Kye ossi… », des résultats dont se satisfait d’ores et déjà SM Gustave EBANDA, Maire de Douala 5ème « … nous espérons que ce premier programme sera mené jusqu’au bout et que ce sera un grand succès qui permettra à nos partenaires de revoir l’enveloppe à la hausse parce que les besoins des populations sont énormes surtout dans une ville(parce que Douala 5ème n’est plus un arrondissement, c’est une ville) qui compte plus d’un million d’habitants, vous pouvez aller dans certains coins, vous constaterez qu’avoir de l’eau potable n’est pas facile or nous devons tout faire pour que l’eau potable soit à la disposition de toutes nos populations… »

Le PIGeDEA est de l’avis de Juan Fernandez « …une expérience pilote d’intercommunalité très intéressante dans des domaines qui sont aussi très importants où il y’a un besoin énorme de la population qui est l’accès à l’eau et l’assainissement… » ;Répondant aux questions des journalistes présents à ce comité de pilotage, le représentant de l’UE interpelé sur les possibilités de son institution à revoir l’enveloppe allouée à une telle initiative, a tenu à rappeler que : « …L’UE contribue au processus de la décentralisation au Cameroun pas seulement via le financement direct aux communes mais aussi,  à travers les organisations comme le PNDP et le FEICOM qui sont des instruments classiques de financement des collectivités locales ; pour le PNDP, nous avons signé une convention de financement de 30 millions d’euro avec l’AFD ; avec le FEICOM, ce sont 20 millions d’euros à mettre à la disposition de 15 communes du Cameroun pour la réalisation d’infrastructures… » En rappel, côté finances, les ressources mobilisées pour la mise en œuvre du PIGeDEA en 2018 s’élèvent à 198 000 euros (129 888 000 frs cfa) ; elles sont principalement de l’UE et de Nantes Métropole

Il n’est pas question que le PIGeDEA échoue, le Maire de Dschang, SM Beaudelaire DONFACK a tenu à le réitérer lors de ces travaux de Douala, « …c’est un programme à réussir parce que nous comptons implémenter son succès auprès des autres réseaux de communes pour que dans le processus et la volonté d’atteindre les objectifs du développement durable, qu’elles puissent ensemble faire un saut qualitatif vers l’émergence tant souhaitée… »

Carlos De Bordeaux

 

Autres actualités

  • 1

Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  commune de Dschang
  commune de Dschang
  2nd Ave and Urbanus

Keep in Touch